Tout ce qu’il faut savoir sur le financement immobilier

Si vous prévoyez l’achat d’un bien immobilier, vous devrez sans doute également réfléchir à un financement immobilier approprié, car rares sont ceux qui sont capables de financer intégralement une maison ou un appartement avec leurs moyens disponibles. Mais quels sont les aspects à prendre en compte lors du financement immobilier et comment pouvez-vous trouver la variante qui vous convient?

Le modèle hypothécaire correct pour le financement immobilier

Si vous prévoyez un financement immobilier, vous devez également opter pour l’un des trois modèles hypothécaires habituels en Suisse:

  • Hypothèque à taux fixe
  • Hypothèque Libor ou roll-over
  • Hypothèque à taux variable

L’hypothèque à taux fixe est la forme classique du financement immobilier. L’hypothèque a une durée fixe, généralement comprise entre deux et dix ans, et un taux d’intérêt qui reste inchangé sur toute la durée de l’hypothèque. Vous bénéficiez ainsi d’une très grande sécurité de planification, sachant toutefois que le preneur d’hypothèque ne profite pas d’une baisse du niveau des taux pendant la durée. À l’inverse, il est également protégé en cas de hausse des taux d’intérêt.

Dans le cas de l’hypothèque Libor, le taux d’intérêt est adapté à la situation du marché à intervalles réguliers de trois, six ou douze mois, tout au long de la durée de l’hypothèque. L’adaptation se base sur le Libor ou «London Interbank Offered Rate» qui, en sa qualité de taux d’intérêt de référence, est souvent utilisé pour calculer les taux d’intérêt dans les opérations de crédit. Dans cette variante également appelée hypothèque roll-over, vous ne payez ainsi toujours que des intérêts conformes au niveau actuel du marché et n’avez pas à craindre d’avoir conclu l’hypothèque à un moment défavorable. Si le niveau des taux augmente, vous devez cependant aussi vous attendre à une charge financière supplémentaire.

L’hypothèque à taux variable ressemble à l’hypothèque Libor, car là aussi le taux d’intérêt est adapté. La banque procède cependant à l’adaptation sur la base de la situation actuelle sur le marché, ce qui est globalement moins transparent pour le client qu’une adaptation sur la base du Libor. À cela s’ajoute que l’hypothèque à taux variable n’est proposée qu’avec une durée illimitée, raison pour laquelle elle est de plus en plus supplantée par l’hypothèque roll-over dans le portefeuille des banques.

Le choix de l’hypothèque adaptée à vos besoins dépend pour finir de la situation actuelle sur le marché du crédit ainsi que de votre situation personnelle. Si vous tablez sur une baisse des taux d’intérêt, mais êtes également en mesure de supporter une charge financière supplémentaire en cas de hausse des taux d’intérêt, une hypothèque roll-over devrait sans doute pouvoir vous convenir. Si vous accordez en revanche une grande importance à une charge financière constante ou si le niveau des taux est actuellement très bas, une hypothèque à taux fixe pourrait constituer le bon choix pour vous. Étudiez de préférence différents scénarios et choisissez ensuite la variante qui s’approche le plus de vos idées.

Quels sont les autres points importants pour le financement immobilier?

Le modèle hypothécaire est certainement un facteur déterminant dans le financement immobilier, au moins autant que le nantissement. Il indique le pourcentage du financement de votre bien immobilier au moyen de l’hypothèque. Le législateur a fixé une limite correspondante de 80%. Vous ne pouvez donc financer que 80% au plus du prix d’achat au moyen d’une hypothèque. En règle générale, les banques limitent toutefois le nantissement à 67%. Un nantissement jusqu’à 80% n’est souvent possible que par le biais d’une deuxième hypothèque. Vous devriez garder ces limites à l’esprit lorsque vous recherchez des objets, car du fait de cette réglementation les fonds propres disponibles se traduisent automatiquement par un plafonnement du montant de l’hypothèque et donc du prix d’achat.

Que pouvez-vous faire pour réduire les intérêts du financement immobilier?

Comme le taux d’intérêt a une influence déterminante sur les coûts d’une hypothèque, il devrait bien sûr être aussi bas que possible, mais que pouvez vous faire pour y parvenir? Vous faites erreur si vous croyez être entièrement soumis au bon vouloir de la banque en matière de taux hypothécaires. Vous ne pouvez évidemment pas définir un taux d’intérêt de votre choix, mais vous disposez de différentes possibilités pour influer sur le niveau du taux d’intérêt. Si vous apportez par exemple des fonds propres substantiels au financement, la banque vous récompense généralement par un taux d’intérêt plus avantageux. Dans ce cas, la banque considère en effet que le risque de perte financière est moindre.

La durée a également une incidence sur le niveau du taux, car plus la durée de l’hypothèque est longue, plus le taux d’intérêt est élevé. Vérifiez donc toujours si une durée plus longue a un quelconque intérêt pour vous en raison de la majoration d’intérêt.

Souvent, vous pouvez aussi transférer d’autres actifs, par exemple des titres ou des comptes d’épargne, à votre banque hypothécaire pour bénéficier d’un taux d’intérêt plus avantageux. Le transfert d’un avoir de la prévoyance du pilier 3a est également possible dans bien des cas et a un effet positif sur le taux d’intérêt de votre hypothèque. Si vous acquérez de nouveaux clients pour les produits hypothécaires de la banque, de nombreux prêteurs hypothécaires vous récompensent également par un taux d’intérêt plus bas.

Fehler

Ein allgemeiner Fehler ist aufgetreten. Bitte wenden Sie sich an den Support.